Rencontre avec Zélia, Sur la terre comme au ciel

On vous dit tout sur notre expert. Sa bio, son parcours et sa vison du mariage
 

D’Axel Bauer à Christian Lacroix, Zelia, créatrice de robe de mariée, raconte son parcours atypique

Avec son rire franc, son léger accent picard et ses grandes lunettes rondes qui donnent de la profondeur à son regard, Zélia, le talent en bandoulière, s’est construit une sacrée carrière. Elle revient sur son parcours et nous parle de son métier de créatrice de robe de mariée.

L’histoire de Zélia ressemble à un joli conte de fées. Tout comme ses robes, sa vie semble toute droite sortie d’un rêve. Originaire de Picardie, l’enfant du Nord, qui est aujourd’hui créatrice de robe de mariée, n’aimait pas sa vie. « Je voulais une vie singulière. Je viens d’un milieu rural et ça ne me plaisait pas du tout. J’ai eu envie de me faire des amis alors je suis montée à Paris dans les années 80 ». A la capital, elle fréquente du beau monde comme Axel Bauer. Pour gagner sa vie, celle qui a fait ses gammes aux côtés de grands-mères tricoteuses et brodeuses, à la campagne, fait des pièces de ses mains.

Une autodidacte

Durant son temps libre, elle fréquente la célèbre boite de nuit Le Palace. C’est là que se tenaient les défilés de mode dans les années 80. Tout le gratin de la haute couture s’y retrouvait. Et par un heureux hasard, elle y croise Christian Lacroix, célèbre styliste, qui deviendra son ami. « Je suis vraiment partie en bas de l’échelle, explique-t-elle. C’est un destin. » Elle ajoute : « Rien ne me prédestinait à faire des robes de mariée car je fréquentais essentiellement des gens du rock ». Ensuite, elle a fait du spectacle. Elle a, notamment, travaillé pour le film « Un monde sans pitié » avec le réalisateur Eric Rochant. « J’ai composé tous les costumes, même les pulls sont tricotés par moi ».

Une vie épique

Aujourd’hui, cela va faire trente ans qu’elle invente des robes de rêve pour les femmes avec sa maison de couture baptisée« Sur la terre comme au ciel ». Trente années au service de la mode et de la femme bien entendu.

 

« Je suis devenue excellente dans l’art de faire des robes de mariée. J’aime créer des robes qui correspondent à un scénario précis ». On dit souvent d’elle qu’elle est désuète mais tendance. Son fils dira lui qu’elle a une vie épique. Dans ce joli et petit brin de femme se cache une acharnée de travail qui déborde d’énergie. « Paco Rabanne disait de moi ‘vous êtes comme vos robes vous êtes très fraiche’ (…) Je pense avec le recul que c’était une juste analyse. Mes robes, même si c’est une robe de mariée de princesse ou très royale, elles ont toujours quelque chose de très frais », conclut Zélia.

 

Si vous voulez découvrir l’univers de Zélia vous pouvez visiter son site (https://zelia.net). Zélia interviendra régulièrement sur notre site pour nous donner quelques conseils tendance en matière de robe de mariée.