Rencontre avec François-Régis, Maison F Paris

On vous dit tout sur notre expert. Sa bio, son parcours et sa vison du mariage
 

François-Régis, fondateur de Maison F, parle de son métier de cravatier pour marié

Qui disait « Une cravate bien nouée est le premier pas sérieux dans la vie » ?. Oscar Wilde sans aucun doute. Et bien François-Régis, fondateur de Maison F, répondra certainement qu’une cravate bien nouée est le premier pas sérieux dans le mariage.

Lavallière, noeud papillon, twist, courte… Pas simple de choisir le style de cravate que l’on va porter le jour de son mariage. Heureusement, François-Régis qui a créé Maison F Paris vient à votre secours. Depuis 2011, il est le seul cravatier de Paris. Il propose dans sa boutique toutes les déclinaisons possibles et inimaginables de cravates ! Que ce soit en terme de forme, de modèle, de matière, François-Régis a tout pour répondre à vos envies. Issu de la chambre syndicale de la haute couture, et cofondateur de la marque Gossuin avec le célèbre mannequin Alain Gossuin, François-Régis a monté sa société de cravates après s’être rendu compte que la place était libre sur le marché. Un métier pourtant essentiel dans la haute couture et sur le marché des mariages.

Le noeud papillon à la cote

Dans sa gamme mariage, François-Régis fait 80% de son chiffre d’affaires avec le noeud papillon. « C’est très surprenant car je ne le vois pas dans la rue ». L’autre partie de sa clientèle mariage sont des hommes qui veulent un vrai parti pris et optent pour des lavallières, une fleur à la boutonnière, un foulard, un bandana ou des cravates courtes. « Quoiqu’il arrive, ils trouvent toujours leur bonheur », ponctue François-Régis.

Un noeud impeccable jusqu’au bout de la nuit

La marque de fabrique de Maison F ? Un petit aimant. François-Régis explique : « J’ai rencontré un fabricant d’aimant qui a déposé un brevet de bandes aimantées souples qui se tordent et qui ont des polarités inversées. Je les insère dans mes cravates ce qui permet de faire des tours de cou réglables. Ainsi donc, on peut interchanger les noeuds tout au long de la journée de mariage, comme au banquet, à la mairie, à la soirée de mariage…»

Malin. Avec ce système votre noeud de cravate sera toujours impeccable et ne glissera pas. Le tour de cou sera aussi invisible sous le col de chemise, ce qui est un détail de la plus haute importance. Un tour de cravate voyant et mal mis peut venir gâcher un costume pourtant fort élégant. Avec le système de François-Régis finit les fashion faux pas !

Vous pouvez visiter son site en cliquant sur le lien suivant : http://www.maisonf.com/la-collection-maison-f-cravate.html. Pour faire plus ample connaissance avec François-Régis, visionnez notre vidéo !