Mariage ou pacs ? Vous hésitez ?

Les conseils précieux d'Antoine Cellard, notaire parisien, pour vous permettre d'en savoir plus juridiquement sur le mariage.

Quelle est la différence entre un mariage et un pacs ?

Maitre Cellard, notaire et expert pour Wedding Place, nous explique, en vidéo, les grandes différences juridiques qu’il y a entre un mariage et un Pacs.

Mariage ou Pacs… Vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord avec l’élu(e) de votre coeur. Pourtant, la symbolique est tout à fait différente. En effet, lorsque l’on parle mariage, on pense à la belle robe de mariée, au château, au cocktail dans un superbe parc, aux photos avec la famille etc…Quand on pense au pacs, on imagine, aisément, un diner au restaurant entre amis ou en famille en tenue endimanchée… Le mariage et le Pacs sont deux projets de vie distincts, comme l’explique à Wedding Place, Maitre Cellard Antoine, notaire parisien. « La célébration n’est pas la même. Le Pacs se fait soit en mairie, soit chez le notaire. Pour ce qui est du mariage, on passe automatiquement devant Monsieur Le Maire ».

Une séparation plus compliquée en cas de mariage

Si, évidemment, la fête sera un tout petit peu différente, c’est, malheureusement lors de la séparation que les choses vont être diamétralement opposées. Maitre Cellard développe : « Lorsque l’on est pacsé, en cas de séparation, il suffit, unilatéralement, d’aller voir son notaire pour dire qu’on arrête le pacs. C’est plus facile et cela génère moins de stress ». Il poursuit : « En revanche, la séparation dans le cadre du mariage, c’est le divorce. Dans ce cas de figure, on passe soit par les avocats et le juge soit simplement par les avocats dans le cas d’une séparation par consentement mutuel. C’est un petit peu plus contraignant ».

Des droits de succession différents

La transmission, également, entre héritiers, ne se fait pas sous les mêmes conditions. Maitre Cellard nous donne un exemple : « Si je suis pacsé et que je décède, mon partenaire n’est pas considéré comme héritier, sauf s’il y a testament. » A contrario, dans le cadre d’un mariage, l’époux ou l’épouse sont automatiquement héritier. Ils vont donc toucher une partie du patrimoine avec aucune imposition. On le rappelle entre époux, il n’y a pas d’imposition sur les successions. Le mariage protège aussi l’héritage des enfants. Ainsi donc si famille il y a, il est beaucoup plus protecteur juridiquement.

Si vous désirez en savoir plus sur le mariage et le Pacs, n’hésitez pas à regarder les vidéos disponibles sur weddingplace.fr. Notre expert Maitre Cellard aborde longuement cette thématique.